Accueil > Ressources > Conseils de jardin

Conseils de jardin

lundi 5 septembre 2022, par La graine

Mots-clés : Éducation - Environnement

Pour faire suite à l’analyse de sol.

Ce projet fait suite à l’atelier d’analyse de sol. Il est donc conseiller de le voir avant, mais pas obligatoire.

Il allie conseil et vidéo libres de droits.

Pour le jardin, nous allons considérer les éléments suivants :

  • la connaissance du sol ;
  • les apports ;
  • la culture sur un sol non adapté à ce que l’on souhaite ;
  • ce qui aide une culture ;
  • le développement de la biodiversité.

Connaître son sol

Nous avons vu dans l’atelier précédent comment connaitre son sol.

Connaître son sol permet :

  • d’y mettre des plantes qui y sont adaptées ;
  • de voir s’il est possible d’aller vers une culture nécessitant un sol pas trop éloigné de ce qui existe ;
  • d’aider le sol dans sa propre nature à être plus vivant

Pour repérer le type de sol, voir les tests sur l’autre page ou les plantes bio-indicatrices.

Il existe aussi le test de la pâte à tarte que nous n’avons pas vu lors de l’atelier.

Test de la pâte à tarte

Prenez une poignée de sol humide ou à humidifier pour avoir une pâte pétrie qui se tienne bien. Roulez dessus une bouteille en verre comme un rouleau à pâtisserie.
Selon l’épaisseur obtenue, on a :

  1. Un sol argileux s’il fait moins de moins de 3 mm d’épaisseur.
  2. Un sol limoneux s’il fait de 3 à 5 mm d’épaisseur.
  3. Un sol sableux si on ne peut pas l’étaler sans le casser.

Les sols sont souvent un mélange, mais ils peuvent avoir des prédominances.

Type de sol

Il y a trois types de sols selon la structure.

Sol argileux : lourde, compacte, craquelle quand elle sèche, se réchauffe lentement.
Sol limoneux : doux au toucher, poudreuse quand elle sèche, riche en matière organique.
Sol sableux : légère, crisse sous entre les doigts, se réchauffe vite, ne retient pas l’eau, pauvre en matière organique.

Selon le pH, le sol peut être acide ou calcaire.

Modification du sol

Sol argileux : Apporter du compost (avec des vers de terres), pour le développement du complexe argilo-humique et pour aérer le sol. Faire un système de drainage pour ne pas avoir d’eau stagnante. On n’apporte pas souvent de compost, mais en abondance.
Sol calcaire : Utiliser des engrais verts adaptés pour neutraliser le sol et le structurer. (Voir les engrais verts plus loin).
Sol sableux : Répandre de grosses quantités de matières organiques pour nourrir les plantes. Avoir des plantes adaptées et moins demandeuses en eau.
Sol limoneux : Utiliser des engrais verts adaptés pour aérer le sol.

Apports

Compost

Voir un site dédié au sujet.

Engrais verts

Les engrais verts sont des plantes couvre-sol temporaires, qui peuvent faire plein de choses :
• capter de l’azote (la famille des légumineuses) ;
• capter du phosphore (moutarde et le sarrasin)
• lutter contre des plantes invasives (la famille des brassicacées, qui captent aussi le potassium et le phosphore de la roche) ;
• aérer le sol (la famille des graminées, entre autres) ;
• neutraliser le pH ;
• lutter contre l’érosion et le lessivage ;
• limiter l’évaporation d’eau ;
• …

On utilisera donc un engrais adapté à son sol et ses besoins !

Il existe des sites référençant les divers types tels que :
https://binette-et-cornichon.com/a/engrais-verts-tableaux/
http://www.jardin-et-ecotourisme.fr/conseils/engrais-verts.php

Une fois arrivées en fin de vie, on peut laisser les engrais verts sur place pour faire un paillage, les mettre au compost ou encore les enfouir pour un apport en azote.

Mulch

Dans la nature, un sol vivant est rarement nu.

Pour limiter l’évaporation, apporter du carbone ou restaurer un sol on peut utiliser du mulch ou du paillage.

Le mulch consiste à couvrir le sol (avec des copeaux de bois, de l’herbe…)

Le paillage est un type de mulch avec de la paille.

Il existe aussi le B.R.F. qui n’est pas adapté à tous les sols. Il convient pour les sols bien drainés, secs en été, caillouteux…
Il ne convient pas aux sols très humides, ni argileux, ni trop acides. [1]

Vidéo libre

On peut, pour des questions pratiques, utiliser du mulch entre des rangs de culture pour éviter de s’enfoncer dans la boue.
On pourra alors les déplacer sur les rangs, en fin de récolte. Ainsi, on enrichit en carbone en les plaçant sur les plants couchés des cultures récoltées, riches en azote.

Couvre-sol

On peut utiliser un couvre-sol permanent pour limiter la perte d’eau, aérer les sols, limiter le lessivage...

Cultiver sur un sol non adapté à ce que l’on souhaite

Si le sol n’est pas adapté à ce que l’on souhaite, plutôt que de décaisser et apporter des tonnes de terre végétales, on peut aussi se pencher sur les techniques de cultures suivantes :

  • Culture sur botte de paille
  • Culture sur butte
  • Culture en lasagne
  • Planche de culture amendée (compost, fumier, engrais verts...)

On peut aussi combiner (Culture en lasagne sur botte de paille).

On peut aussi citer des modes plus classiques comme la culture sous serre.

Par contre, l’hydroponie et autres cultures hors sol sont à éviter si l’on s’intéresse à l’écosystème et le développement de sa richesse.

Vidéo libre

Aider une culture

Types de plantes

On peut aussi se pencher sur les essences que l’on met par la sélection naturelle de graines locales, les échanges avec les voisins, l’utilisation de graines sélectionnées naturellement avec peu de besoin d’eau et plus résistantes aux maladies.
On évite les hybrides (F1, F2...)

Semis et boutures

Pour faire partir les graines, on peut aussi semer sur couche chaude, faire ses boutures ou semis avec ce qui est bien adapté...

Allélopathie

L’allélopathie [2] est l’ensemble des interactions biochimiques entre deux ou plusieurs plantes. Certaines interactions sont positives, d’autres négatives.

Cela fonctionne pour les plantes qui sont placées les unes à côté des autres, mais aussi, les cultures qui se suivent.

Un exemple connu est de la technique des trois sœurs (ou milpa) qui associe maïs, haricot grimpant et courge.

Sur internet, on trouve des ressources comme celle-ci :
https://tous-au-potager.fr/plantes-compagnes-tableau-associations-potager-bio/

Le livre « Le poireau préfère les fraises » est une très bonne ressource !

Diversité

Avoir une diversité d’espèces dans le jardin est important pour équilibrer l’écosystème et être ainsi moins sujet à des plantes invasives, maladies... qui ravageraient tout ce qu’il y a.

Accueillir la biodiversité

Plus un système est diversifié, plus il est résistant !

Présentation générale
Autres vidéos libres

Compléments

Pour des interventions, nous avons créé quelques documents complémentaires.

Remarque

Nous avons couplé la présentation avec l’exposition suivante :
https://compost.graineahumus.org/Ressources-expo?lang=fr

Site ressources

Quelques documents intéressants à aborder :
Les horizons du sol
https://i.pinimg.com/736x/75/41/03/754103ac17309bef387a47b57d3360df.jpg

Évaluation Visuelle de la structure d’un sol :
https://agriculture-de-conservation.com/Evaluation-Visuelle-de-la-structure-d-un-sol.html

Terre vivante, livre le poireau préfère les fraises :
https://www.terrevivante.org/boutique/livres/livres-jardin-bio/techniques-jardin-bio/le-poireau-prefere-les-fraises/

Action du 15/10/2022

À la fin, nous avons utilisé le plan suivant du lieu.

Les éléments à prendre en compte pour faire des plans :

  • Le lieu est adapté à quoi (en fonction du sol, soleil, vent dominants, éléments présents : arbres, murs...)
  • Prendre en compte les pentes (penser aux baissières, aux sillons de récupération de l’eau, à une mare...)
  • Allélopathie, cultures associées et préférence des plantes (En termes de proximité, mais aussi de rotation)
  • Préparation à faire en amont / à côté ou entre les cultures (engrais vert, mulch, couvre sol, lasagne, butte de cultures...)
  • Pensez aux temporalités des plantes
  • Couvrir le sol (Mulcher ou couvre-sol permanent)
  • Quels lieux pour la vie animale sauvage ? (Auxiliaire, petits mammifères...)
  • Prévoir un étagement végétal (Avec différente niveau : mousse, herbe, haute herbe, buisson, arbuste, haie, arbre..)

[2aussi appelée compagnonnage, culture associée...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.